Pas de PANIQUE

S'il y a bien un domaine informatique dans lequel nous trouvons tout et n'importe quoi, c'est bien celui de la récupération de données.
Sans vouloir le moins du monde jouer les moralistes, force est de constater que la majorité des gens qui exercent dans cette activité se moquent complètement de la qualité de ce qu'ils récupèrent : seule compte la quantité de datas qu'ils vont pouvoir récupérer afin de vous facturer le maximum.
Chez presque tous, la facturation se fait "au Mo récupéré", tout est bon à prendre et il est courant de voir des éléments de votre ancien dossier système dans le lot des éléments facturés.

Alors pourquoi le faire chez NovaMac ?


Tout simplement parce que nous avons choisi une formule complètement différente qui n'exploite pas la détresse de ceux qui sont dans l'embarras. Nous partons d'un principe simple suivant lequel il est impératif de faire remonter physiquement le disque sur le bureau afin de visualiser les fichiers et d'en obtenir la hiérarchie (dossiers, sous-dossiers, fichiers, images). Evidemment, il faut que le disque tourne normalement et qu'il ne fasse pas un bruit sinistre, mais heureusement ils ne sont pas tous comme ça, et parfois, là encore, nous pouvons trouver des solutions.
Si il est impossible de faire monter le disque sur le bureau, nous risquons fort de nous retrouver avec une liste impressionnante de plusieurs milliers d'éléments, certains avec des noms, d'autres avec des numéros et seulement quelques uns de ces fichiers s'ouvriront, les autres étant souvent endommagés et inexploitables.
Dans ce cas, l'utilisateur est encore plus frustré car il visualise les icônes de ses précieux documents et lorsqu'il clique dessus, un message lui indique que son fichier est endommagé et qu'il ne peut s'ouvrir. C'est à ce moment qu'il comprend qu'il a payé une récupération totalement inutilisable, et sa déception est d'autant plus amère qu'elle s'accompagne souvent d'une facture délirante.
Certes, si nous ne réussissons pas à faire monter le disque et que vous insistez vraiment, nous pouvons pratiquer une recherche de ce type, mais nous vous mettrons en garde car c'est l'ultime solution. Sachez d'autre part, que nous n'apprécions pas de facturer une récupération de documents inexploitables car il est souvent plus simple et plus rapide (sauf travaux de comptabilité) de refaire tout le travail.

Nous ne comptons jamais le temps pendant lequel les logiciels travaillent.
Si nous arrivons à remonter un contenu et que nous lançons la copie sur nos disques-serveurs, il arrive que celle-ci se passe sans problème; parfois c'est plus compliqué, donc plus long, donc plus cher.
Dans tous les cas, nous nous débrouillons pour effectuer une récupération avec un résultat et un prix tels qu'au prochain crash vous ne vous posiez même pas la question de savoir si ça vaut le coup ou pas de tenter une réparation vous-même.

La récupération, quand on la prend à coeur, demande beaucoup de patience, d'obstination, de pratique et surtout énormément de chance !
Mise en garde : n'oubliez jamais que les utilitaires de réparation vendus dans le commerce, peuvent faire parfois des miracles, mais aussi des catastrophes irréversibles s'ils sont mal maîtrisés.

Pour connaître nos tarifs, vous pouvez consulter notre page Explication des tarifs.
Services
Services
Store
Livre d'Or